Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 05:58

PICT0024.jpg Hier,c'était la Ste Barbe,,,Vous savez,Haddock allumant la mèche aux poudres dan son navire,,,la revue des pompiers au monument aux morts (des guerres seulement,pas des précaires dan les rues),,,Toute la brochette des Impopulaires député-sénateur-maire-préfet naphtalinés se serre la louche en face de 10 clampins et des encasqués,,,Moins 18° à Carlat le matin,,,Vite,une étincelle dan la Ste Barbe.Pour exploser de rages.

Nous,les 3 restant d'la famille Bré (on a deux pitchouns en prison secrète depuis 6 ans & 3 mois,,en placements ,ils disent),on s'est mangé-morflé le bitume d'la chaussée,à 2 pas d'là,rue Delzons:comme il manque une goutière (et cé très très fréquent!)!vers le n°16 de cette artère vitale koik chicaneuse pour les piétons,y'a un piège de glace en pente ki s'est formé sur cet étroit trotoir,,,Le nombre de passant ki s'étalent et glissent sous les bagnole ,,,"Voyez la mairie"me dit la "Maison Départementale des Handicapés".Ca fait 21 ans k'ils sont sourds-dingues bouchés.

  _Y'a 10 poteaux EdF-ERDF-MERDE dan not'rue d'l'Egalité EN PLEIN MILIEU des trottoirs !!!dissuasif !Combien de marches,en creux,remplies de neige fraîche,,, en bosses abérantes jamais empruntées,,obstruant tout passage de poussetteur-euse/fauteuils roulants ?? !! inombrabes!,,,Quittez le quartier,les éclopés,futurs décatis!!Ici,on vous aime pas!

   3O ans ke la rampe-racourci du square des Frères Andrieux est pas achevée! 10 siècles k'il y a toujour pa de rambarde-anti-chute dan la rivière Jordane,en face la préfecture!,,,Des tonnes d'étrons canins chaque année sur les trottoirs!!,,,i peuvent pa employer leur tests ADN à gauler ces nuisibles écoeurants ??

  Des rues sans noms,sans plaques de nom,,,on cherche à égarer même les habitants! "Orlhac"le vrai nom d'la ville jamais reconu,,On n'existe pas,les plouto-élites se goinfrent de leur 4000 euros mensuels & basta! grosses boufes,p'tites dactilos,voitures épates et en avions kan ça gave!

 Y'a une couche-culote en bas des escaliers du tribunal-anal,,,ça fait bientôt deux ans ke toute la ville peut constater k'elle est pa bio-dégradable.Tout un symbole.Allez,je retourne me chauffer les panards au plumard,,,chui trop seul,au froid sibérien,si béru-rier.

 http://RENDEZnousNosENFANTsVOLES.over-blog.com

Tiens,j'ai serré la main d'not'bourreau Descoeur,le président Conseil Général,hier soir,,,celui ki nous rafle & rapte nos deux fillètes en placements secrets ASE pour me faire taire (aux élections,binsur),,,complètement à la masse,le député UMP,,il bafouille ,,,bientôt,il a un bavoir & fuites urinaires.On sera plu proches,moi,à l'hospice,lui,gaté par des nounous d'ses services..

Partager cet article

Repost 0
Published by bré - dans mamie
commenter cet article

commentaires

Agate 06/01/2011 20:12


ils attendent comme des charognards et laisser pourrir une situation..



Ils obéissent à un ordre inique car inhumain.



Le pire c’est que cette violence leurs est devenue ordinaire.



À Auschwitz, ce sont ces fonctionnaires ordinaires qui, dans la journée, brûlent des enfants et le soir venu, rentent à leurs domiciles pour s’occuper de leurs enfants, de leurs maris.



Et ainsi va les jours imprégnés de violence ordinaire, tellement elle est devenue invisible.



Je n'ai rien fait d'autre que de demander que les services sociaux protégent mon fils d'un papa addict.



Ces gens là, ces dits "professionnels de l'enfance qu'ils soient fonctionnaire à ASE ou salariés précaires dans une de ces associations sous-traitante de l'enfance loi 1901, ont tous les pouvoirs
avec ce que j'appelle l'approche des "TROP", (Un parent qui s'inquiète pour son enfant, sera jugé trop fusionnel, apparemment trop distante, il sera qualifié de froid, .............)



Face à nous, il n'y a qu'une accusation à charge exclusivement. KAFKA. Parents toujours coupables.



Dans tout les sites, blogs, nos histoires sont toutes les mêmes, nos vécus respectifs sont digne d’un état sous la Stasi, sous Vichy. Nous parlons de génocides institutionnels d’enfants.



Des fonctionnaires ordinaires qui obéissent à des ordres inhumains dans leur travail, mais qui le soir retrouve mari et enfants.

Dans le camp d'Auschwitz, ce sont les mêmes personnes qui mettaient les corps d’enfants dans les fours, le jour et qui, le soir venu, embrassait et racontaient des histoires à leurs enfants.



Lire l’excellent article de Nancy Houston dans le monde « tous bourreaux ! Mon cher ! du 30 Mai 2010



Elle parle de fameuses expériences sur la torture, celle de Stanley Milgram à l'université Yale dans les années 1960, qui a démontré par A B que 65 % des gens normaux sont prêts, avec la caution
d'une autorité scientifique, à infliger à un inconnu des décharges électriques de plus en plus élevées, allant jusqu'à une dose mortelle.



Nous nous posons également la question, à savoir, pourquoi dans certains cas, les travailleurs sociaux n'interviennent pas!



- ce bébé d'un couple de toxico donc fragile à protéger, mort de faim, il y a 1 an, il y avait une décision de justice depuis 3 semaines avec un passage à leur domicile 3 fois par semaine.



- le petit Dylan à Millau, déscolarise depuis 2 ans,



- la mivilude dit qu'il y a 50.000 enfants dans des sectes; aucune action des ASE pour retirer ces enfants de cette emprise.
http://www.france24.com/fr/20101014-50000-enfants-victimes-derives-sectaires-france



- Puis tout ces mineurs dans les cités, répertoriés à chacune de leurs exactions dans les fichiers de police. Ils retournent en famille;

Les foyers, les familles d'accueils n'en veulent pas, trop perturbateurs, violents, ingérables.



- puis ces enfants que l'on voit dans la rue auprès de leur maman entrain de mendié, les Roms en autres, ces parents là sont également tranquilles, si jamais ont leur prendrait leurs enfants ,
immédiatement RESF ou la LDH, viendrait faire un barouf auprès des services sociaux .



Sachant qu'il n'y a que 20% d'enfants placés qui le sont pour des faits de maltraitances avérés; tous le reste ce sont des causes de précarité, de dénonciations calomnieuses intra familiales pour
des raisons mercantiles.



L’avocat Eric Dupont-Moretti, après l'affaire Outreau a dit qu'il connaissait, à ce jour, au moins 2000 affaires Outreau. Des Outreau solo, comme je les appelle: des parents seuls face à cette
machine à broyer.



Voilà pourquoi, ces fonctionnaires s'en prennent à des parents insérés socialement.



Lisez la lettre de Mme Emmanuelle Jaffry :"les dérives de l'action sociale". Elle décrit très bien, article de lois à l ‘appui, nos parcours iniques de :

- parents stigmatisés toujours coupables,

- Parents que leurs fausses projections enferment dans une prison invisible, mais une réelle privation de liberté. Un réel génocide institutionnel.
http://betapolitique.com/Les-derives-de-l-aide-sociale-a-l-55837.html



Depuis le mois de mars, je recueille des témoignages de parents, Or, ma surprise fut que je n'ai que très peu de témoignage de parents dont les enfants sont placés du faite de la précarité.



Ils sont: instituteurs, prof de français, prof de géo, prof d'économie à la fac, médecins du travail, ASH, fonctionnaire de la ville de Marseille (elle s'occupe, dans une crèche, des bébés des
autres!!), ingénieurs en informatique, électroniciens, ...............



Pour peu que ce parent soit "critique" sociétalement, pour le faire taire, il lui prenne son (ou ses) enfants comme des bracelets électroniques.



À l'Alcazar, à Marseille, j'y ai rencontré Florence Aubenas, elle me dit qu'aucun sujet sur ASE ou sur les conseils généraux ne passe.



Mon blog : http://parents-disqualifies-enfants-places.over-blog.com/

Mon adresse : monfils.mabataille@gmail.com/



mon T° : 06.01.22.51.39. Merci



Lire aussi : comment l’institution transforme de la misère en OR.



Les immigrés sont une excellente affaire pour l’Etat français : ils rapportent une grosse douzaine de milliards d’euros par an et paient nos retraites. Les très bons comptes de l’immigration

http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/les-tres-bons-comptes-de-l-immigration



MISÈRE, EFFICACITÉ, GALÈRE, RENTABILITÉ, l’éduc fait du chiffre.

http://www.cequilfautdetruire.org/spip.php?article2302#forum15308



Ma pétition :

http://www.mesopinions.com/Pour-les-DSI-des-Conseils-Generaux--une-famille-precaire-coute-de-RSA---690%E2%82%AC--828%E2%82%AC--Un-enfant-place-rapporte-7500%E2%82%AC---petition-petitions-e3638bc65867d1ef4788298eca3655c4.html


Collectif Handicapés Militants Cantal 04/01/2011 11:17


Très chers(es) Amis(es),



Je tiens à adresser à toutes et tous, membres ou amis(es) du CDH, mes Voeux les plus sincères pour l'Année 2011.

L'année passée a été une période difficile pour tous, plus particulièrement pour les plus vulnérables. Les personnes handicapées et les personnes âgées se sont trouvées exposées plus que de raison
au laminage de leur pouvoir d'achat, à la précarisation économique, sociale ou même sanitaire pour certains ...

Quels Voeux puis-je donc faire en ce début de 2011, autres que ceux d'une amélioration de cette situation ? Je comprends Gérald F. Liebermann quand il dit : « Je n'arrive plus à souhaiter aux gens
une heureuse année. Pas quand je songe vraiment à ce qui les rendrait heureux. »

2011 est l'année choisie par nos gouvernants pour lancer la grande réforme de la « dépendance ». Il apparaît qu'il ne s'agit, en fait, que de « remettre à plat » ce qui concerne « les personnes
âgées dépendantes », le financement des aides qui les concernent. Qu'advient-il donc de ce qui devait être un « 5ème risque de protection sociale », concernant l'ensemble de la population, à tous
les âges de la vie ? Ce 5ème risque, esquissé dans la loi du 11 février 2005 (article 13), parait bien loin des préoccupations de nos gouvernants. C'est pourtant un réel enjeu de société,
déterminant pour les générations actuelles et à venir.

Passé le cap de « l'indignation », chère à Stéphane Hessel *, je fais le voeu que le pays se révolte contre la « résignation », intronisée religion d'Etat ! Cette révolte salutaire chère à Albert
Camus : «Ce n'est pas la révolte en elle-même qui est noble, mais ce qu'elle exige ».

Il est vital que la Solidarité soit le maître mot de la sortie de crise que nous vivons, avec les droits et devoirs qu’elle impose à chacune et chacun. Point de salut pour notre société sans la
prise en compte de tous les siens de la même façon. Né riche ou pauvre, bien portant ou handicapé : chacun doit y trouver sa place et être reconnu comme citoyen à part entière.

Que 2011 vous apporte à tous le courage, la volonté et l'énergie nécessaires pour rejeter toute forme de renoncement à une société plus équitable, respectueuse des valeurs de notre République.



Jean-Louis FONTAINE

Président du CDH

www.cdh-politique.org

tél : 06 88 17 53 25 tél: 06 65 12 11 30

jean-louis.fontaine2@wanadoo.fr

"Celui qui ignore vers quel port il se dirige ne trouve jamais de vent favorable" (Sénèque)



* lire « Indignez vous ! »

http://indigene-editions.blogspot.com/2010/10/indignez-vous-par-stephane-hessel.html


Lyes not lies 04/01/2011 11:04


From: lyes785400@hotmail.fr

>

> Subject:

> Date: Wed, 29 Dec 2010 23:07:17 +0100

>

> Bonsoir,

>

> Aujourd'hui notre société va mal. Vous le savez tout autant que moi, chômage, violences faites aux femmes, précarité des logements, malnutrition, et encore beaucoup trop de sans domicile fixe,
malgré les promesses de notre chef d'état actuel.

>

> Certes la misère social est bien présente en France mais quand est-il de ses enfants pris en charge par l'état, que l'on appelle pupille de la nation ou bien tous simplement enfant de la
D.A.S.S?

>

> C'est très simple, ces gosses sont pour la plus part arracher des seins de leur mère dés leur naissance, pour différentes problématiques, ou alors par ce qu'un signalement d'une tiers personne
est faite au service "compétent". Dans certains cas, des placements d'enfants sont ordonner par un juge sans fondement, ce qui entraine une rupture du cocon familial nocive pour la bonne évolution
d'un enfant mais aussi une incompréhension de la part de la famille.

>

> Aujourd'hui, des milliers de familles se battent au quotidien pour dénoncer ces violences institutionnels.

>

> Une fois l'enfant placée, que se soit en famille d'accueil ou en foyer, cette enfant est confronter a des risques inimaginable, tabou et secret de notre société.

> Les services de l'aide sociale à l'enfance, prétende défendre, protéger, éduquer, et réagir dans l’intérêt de l'enfant, hors qu'aucune de ses prétentions n'est respecter et appliquer par ces
même service.

>

> Il faut savoir, que dans ses structures la violence fait partis de leurs quotidiens, que se soit physique, sexuel, ou psychologique.

>

> De plus en plus d'éducateur non diplôme et sans aucune formation requise pour se métier rentre dans ces structures d'accueil.

>

> Les différentes problématique:

>

> - Le manque de formation:

>

> Les métiers du social sont des métiers très demandeur, dans nos foyers trois éducateur sur cinq ne sont pas diplômé. De plus en plus de structure sont obliger d'embaucher des personnes
incompétente sur le terrain, mais aussi d'ordre psychologique, à cause d'un manque de personnelle,

> ce qui nous confronte a beaucoup de difficulté a entretenir une relation positive, et une bonne entente pour le bon fonctionnement du placement.

> Ces éducateur non diplômé, confronter a la miséré de l'enfant, ne sont pas apte a travailler avec eux sans un minimum de formation psychologique qu'il n'ont pas.

> Des fois même, pour la plus part, cela entraine des violences sur les enfants, à cause d'une incompréhension de la part des deux cotés.

> Des cas beaucoup plus grave ont était dévoilé, tel que des actes de pédophilie de la part de personne frustrer qui ont choisit ce métier facile d’accès pour subvenir a leurs fantasmes.

>

>

> - Les difficultés rencontrer dans les structures:

>

> Les foyers sont surpeuplé d'enfant, pour peu d'éducateur, ce qui entraine un délaissement et un travail personnalisé non accomplie, mais aussi une mise en danger de l'enfant, dans plusieurs
cas, des enfants ce sont fait violé par d'autres enfants à cause d'un manque de surveillance et d'une inattention de l'éducateur. En dehors des viols, ou même viols collectif, la maltraitance
physique et psychologique y 'est présente.

> La plus part des structures sont mixte ce qui entraine des grossesses précoce, a cause d'un manque de moyens de contraception (interdite par la structure). La tranche d'age est très varier, on
ce retrouve avec minimum 50 enfants âgée entre 3 et 18 ans, ce qui peut être nuisible pour les enfants ne pouvant pas ce défendre des plus grand. L'écoute de l'enfant, et la bienveillance ne se
fait pas sentir.

>

> - Les contrôles

>

> Prés ce qu'aucun contrôle n'est effectuer dans les familles d'accueil, ce qui entraine de la négligence de la part de famille mal intentionnée.

> La discrimination fait partis de leur quotidien (exemple= leurs propre enfants mange dans la salle a manger avec eux la nourriture de marque achetez en grande surface et l'enfant placée mange
seul dans la cuisine la nourriture bas de gamme).

> Certaines famille d'accueil, font de l'enfant une proie facile,ce qui leur permet d'avoir un domestique sexuel, mais aussi un défouloir.

>

> - Les solutions:

>

> Cette situation n'a que trop durer, sans que personnes ne disent rien.Aujourd'hui il faut mettre en place des formations gratuites pour les futures éducateur, des tests psychologique
approfondie de l’éducateur avant sont premier contact sur le terrain. Il faut réduire le nombre d'enfant par structure, et en crée plus avec des éducateur former, mais aussi a l'écoute de l'enfant.
Il faut d'avantage de contrôle de sécurité dans les structures pour veiller au bon fonctionnement. Laisser des moyens de contraception a disposition peu importe l'age, car maintenant le premier
rapport sexuel commence de plus en plus tôt. Il ne faut pas mélanger les enfants aillant des difficultés psychologique avec les autres enfant, et les placée dans des structures spécialisé pour les
accueillir. Il ne faut pas mélanger les tranches d'ages. Il faut crée des lois et les faire appliquer, comme la convention international des droit de l'enfant... privilégier la formation
professionnel au système scolaire traditionnel qui pour la plus part est un échec.

>

> -petit texte de conclusion

>

> Quand on me demande qui est mon père, je répond que c'est le président de la république, oui c'est bien vrai... c'est lui qui me nourrit et qui me loge.

> Avoir un père comme celui la... non je ne l'ai pas choisit, si je me retrouve placée que se soit en famille d’accueil ou en foyer, ce n'ai pas de ma faute.

> A chaque fois qu'un gosse franchit les portes de ce système, soit il a de la chance et il s'en sort, soit ce sera le future SDF a qui vous donnerais une pièce de monnaie, ce sera celui qui
fera la queue a l'anpe en utilisant le dernier soupçons de force qu'il lui reste, ou alors ce sera le délinquant dont tous le monde parle qui a violé une fille est qu'est en prisons a l'heure ou je
vous écrit, et si vraiment ils lui ont puisé toute ses forces, alors ce sera celui qu'ont enmenera a la morgue la bouteille de tise a la main, et la seringue dans la bras;

> c'est un crie que je lance aujourd’hui, un crie de détresse, celui de famille détruite, celui de gosse bousillé.

> je veut que le monde entier sache ce que monsieur le président nous fait subir au quotidien, que des mesures soit prise.

> a vous tous, enfant du peuple, enfant de la rue, mère célibataire, père célibataire, famille heureuse, famille nombreuse, gosse de la galère, artiste, politique, association, porter ce crie
haut et fort au prés de vous, pour que plus jamais aucun enfant ne se fasse violé, battre, droguer, par des personnes hypocrite! et n'oublier pas, les enfants d’aujourd’hui seront les parents de
demain..

>

> ps: tous les éducateur ne sont pas des pourris, et tous les gosse ne se font pas maltraiter.:: faire diffuser ce mail partout

>

> lyes

> 06.61.24.28.67

> 06.69.36.62.93

>


Chopin 04/01/2011 00:47


Sale connard, efface ce blog !


cherche CHATON(E) à adopter 02/01/2011 14:25


Cause disparision d'not' matou ,,,train arière fracassé,,,un véhicule aveugle ?.Y'a VIDE.Merci. j'conais bien pénible dan une maison:ranger jouets avec des enfants:i savent pa classer,,,sont
fascinés par ce ke vous tripotez savament,,,dérangent & déclassent assiduman,,,tout'l bordel dan'l passage,,,y'a pa pire à faire seul pour exaspérer ces trucs plastok chintok à
remembrer,recoller,,,J'vais en avoir des caisses de récup à transmetre un jour.


Présentation

  • : Le blog de bré
  • Le blog de bré
  • : Décryptages impertinents & prospectives mondiales koik princ-i-pal-eman du microcosme débacleux cantalou Pour ke nos 2 enfants raflés sachent un jour nos Luttes & notre Cause:pour eux,les protéger,les médiatiser,leur hurler notre Amour.
  • Contact

Recherche

Liens