Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 23:07
Bon,avec ce temps de sécherèse,je bosse dehors à boucher les trous des toits,,,,tout seul comme d'hab,avec toutes mes angoisses de faillir et tomber.
 Une maladie du siècle oxidental,la solitude :c'est bourré de boat people de bonne volonté à Malte,aux Canaries ,,ke je pourrais en employer à plein temps,,disons mi-temp,,,avec grandes joies,,,et  groB merdouille des Etats nantis : je suis obligé de me taper une retraite d'indigent,,,avec 5 enfants dont 3 très jeunes.
  Evidaman,vous allez objecter k'après une vie de faignant improductif,cé normal,,et k'avec tous les voyages couteux et bourlingues aux antipodes couteaux-tirés,,je devrais bien sur faire travailler une armée d'esclaves dociles à fabriquer des cures dents/porte clefs en plastok ?,,,Ben non,infantile,le Bré,je préfère pas faire ces coneries.Question de respect du monde et de ses humains.
  Je suis un étudiant/chercheur de l'Amour,des Amours,,,pas du trash,pas du glauque,l'Essentiel.
  Ca avance _et ça recule_ sur http://K-MOUFLETS.over-blog.com  y'a du solide.Tenez bon.
  Une petite aventure cantalou nocturne pour finir :
On remontait en pédalant dur de Decazz (ze ville) vers Montmurat ,sur mon vieux vélo-biclou,guidé par Gab en tête,,pour aller dormir chez lui.On venait de se taper une pizza et un peu de société en ville,,Besoin du sourire de la cool-girl de la cafétéria.
   Nuit noire,,,orage,,,petites routes sinueuses grimpant les pentes du Lot...Je peinais,,,j'ai perdu le Gab,il avait tracé sans moi.
  Il m'est arrivé bien des nuits de maraudes à silloner des voies embrouillardées d'un autre âge en Cantal,,,silencieuses et désertées...Comme je descend les montagnes en roue libre,sans moteur,j'ai croisé moult animaux surpris :blaireaux,serpents,renards,chevreuils,sangliers,,,et même un ane improbable en cavalle...Je me disais:pas étonant ke les SS et nazis aient perdu la guerre,,,z'avaient déjà perdu le nord en 42,en envahissant l'Auvergne...Sufisait d'enlever les quelques paneaux indicateurs,,ou de les écrire en patois,,,et ils étaient largués,écoeurés.
   A une fourche de chemins,y'avait pas une pancarte,,,le macadam semblableman usé donc emprunté,,,trempé,harassé,épuisé,pateaugeant dans mes grolles splash-splash,j'avise une lumière faiblarde à un batiment isolé,,,je hèle,j'apèle !!,,,,RIEN,,,,pas un abri,même pa l'entrecoignure de la porte.Vide spatial et certitude de mourrir lèssivé à rester dehors.J'ai pris à droite,,,c'était la bonne.Gab avait allumé le cantou,,,l'ampoule électrik marchait encore,,Merci,Gabriel Rampon,pour ton hospitalité frugale & pacifik.Y'avait besoin de rien d'autre.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by bré - dans mamie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de bré
  • Le blog de bré
  • : Décryptages impertinents & prospectives mondiales koik princ-i-pal-eman du microcosme débacleux cantalou Pour ke nos 2 enfants raflés sachent un jour nos Luttes & notre Cause:pour eux,les protéger,les médiatiser,leur hurler notre Amour.
  • Contact

Recherche

Liens